Les 3 questions cruciales sur lesquelles les sectes se trompent

Si vous réalisez que le mouvement que vous fréquentez vous égare concernant l'une de ces questions, il est temps de fuir. Votre éternité est en jeu.

Dans la vie, certaines questions sont plus importantes que d’autres. « Tu as déjà mis du sucre dans mon café? » Si vous vous trompez, c’est pas bien grave. Votre ami(e) aura juste un café un peu plus sucré que d’habitude. « Est-ce que tu as bien éteint le four chez toi? » Une mauvaise réponse à cette question peut coûter cher…

Autrement dit, il y a des questions sur lesquelles il vaut mieux ne pas se tromper. Dans cet article, nous allons voir 3 questions fondamentales, auxquelles les sectes donnent une réponse erronée, ce qui provoque des conséquences désastreuses pour de nombreuses personnes.

1. Qui est Jésus?

C’est la question fondamentale à laquelle chaque être humain est appelé à répondre. Notre réponse à cette question définit tout le reste. Notre conception de Jésus définit notre statut devant Dieu et notre éternité. Si nous nous trompons en répondant à cette question, les conséquences seront désastreuses!

Les sectes commettent une erreur grave en répondant à cette question, car ils rabaissent l’importance de Jésus pour élever celle d’un autre humain.

Si l’on s’intéresse aux différentes sectes, il y aura toujours un gourou, un leader charismatique, qui apparaît en quelque sorte comme un « sauveur ». Ils ne vont pas jusqu’à dire qu’il remplace Jésus, et ils ne vont pas non plus dire que Jésus n’est pas important, bien sûr. Cependant, dans la pratique, on « met sur le podium » quelqu’un côte à côte avec Jésus. Cela revient à minimiser Jésus et à ne pas le présenter tel que la Bible le présente: celui par qui et pour qui tout existe, qui était là depuis le commencement, souverain sur toutes choses, à qui nul ne peut se comparer et qui mérite toute la gloire (cf. Colossiens 1.15-20).

Par exemple, on peut considérer les Mormons (autrement appelés l’Église de Jésus-Christ des Saints des derniers jours). Chez les Mormons, c’est Joseph Smith (1805-1844) qui est le gourou-fondateur. Il aurait reçu des révélations particulières directement de la part de Dieu, dont le livre des Mormons, ainsi que la prêtrise d’Aaron et de Melchisédek par Jean-Baptiste et les apôtres. Cela en fait un personnage incroyablement important pour les Mormons. Et c’est ainsi que la place de Christ est rabaissée.

C’est ainsi que les regards sont fixés, non plus vers le Seigneur de gloire, mais vers un être humain fait de poussière. Quelle triste situation.

2. D’où vient la vérité?

La deuxième erreur fondamentale que les sectes font se trouve dans la source de la vérité. D’où vient la vérité? Comment entendre la voix de Dieu de manière infaillible? Bien souvent, les sectes vont ajouter un autre livre, ou d’autres révélations, en plus de la Bible.

Les Témoins de Jéhovah vont utiliser une version falsifiée de la Bible, afin de correspondre à leur doctrine. Les Mormons vont mettre en avant le livre des Mormons, avec d’autres révélations supplémentaires de la part de Dieu. Beaucoup d’autres sectes vont s’attacher aux révélations de leur leader comme faisant autorité, et à considérer avec autant d’importance que la Bible.

Là encore, tout comme ce qui concerne Jésus, lorsqu’autre chose est mis sur le podium côte à côte avec la Bible, c’est la Bible qui est rabaissée. Car que se passe-t-il lorsque la « révélation supplémentaire » (que ce soit un livre, un rêve, une prophétie, ou quoi que ce soit d’autre) contredit ce que la Bible enseigne? Systématiquement, les sectes vont faire le choix de suivre, non pas ce que la Bible enseigne, mais ce que « leur révélation » enseigne. Ainsi, l’autorité de la Bible est mise de côté, et la Bible n’est plus prise en compte comme la parole infaillible de Dieu.

Là encore, les conséquences sont désastreuses. Quelle folie de penser que les paroles humaines ont plus d’importance que la Parole divine! Quelle folie de penser que nous avons besoin d’autre chose, en plus de la Bible, afin d’avoir une « révélation complète »! La Bible est véritablement la parole de Dieu, dans laquelle il nous a donné tout ce dont nous avons besoin pour être sauvé et vivre pour sa gloire (cf. 2 Timothée 3.16-17). Nous n’avons pas besoin de chercher ailleurs. Nous avons déjà tout ce qu’il nous faut.

3. Comment être sauvé?

Il s’agit, là encore, d’une question fondamentale qui définit la destinée éternelle de chaque être humain. Cette question repose bien sûr sur les deux premières, car si nous ne prenons pas Jésus tel qu’il est, et si nous n’avons pas la Bible comme source infaillible de vérité, alors nous ne pourrons pas répondre correctement à cette dernière question. C’est ce qui amène les sectes à avoir un enseignement erroné y compris sur la question du salut…

Ce que les sectes enseignent n’est pas le salut par grâce présenté par la Bible, mais un salut par les œuvres. C’est évidemment caricatural de le présenter ainsi, et les sectes ne le feront pas de cette manière, mais c’est à cela que ça revient.

Je me souviens avoir été troublé à certains moments en parlant à des Témoins de Jéhovah. Ils me parlaient de « salut par grâce », « en raison de la mort de Christ », et du fait que « Jésus est notre seul moyen de salut », ainsi que d’autres termes similaires qui sonnaient très évangéliques. Est-ce que, après tout, nous ne croyons pas la même chose? Cependant, lorsque l’on prend le temps de creuser, et qu’on leur demande de définir les termes et d’expliquer ce qu’ils veulent dire par cela, on se rend compte qu’il s’agit bien « d’un autre Évangile » (cf. Galates 1.6-8). Leur espoir de salut repose sur eux-mêmes.

Un bon test pour voir cela est de se demander si, selon ce système de pensée, on peut avoir l’assurance du salut. « Est-ce que vous êtes sûrs que, si vous mourrez aujourd’hui, vous irez au paradis? » Les adhérents de ces sectes, comme ceux de beaucoup d’autres religions, ne pourront pas répondre « oui » à cette question. Car leur salut dépendra, au final, d’eux, et de leurs œuvres. Donc comment savoir si on en a fait assez?

En revanche, le véritable chrétien peut répondre « oui » à cette question, non pas avec arrogance parce qu’il serait meilleur que les autres, mais parce que son assurance repose, non pas sur lui-même, mais sur Christ! Son salut est assuré par la grâce de Dieu, manifestée dans la mort sacrificielle de Jésus à sa place. Voilà comment être sauvé! « En effet, c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu.  » (Éphésiens 2.8)

L’éternité en jeu

La réponse que l’on donne à ces 3 questions est cruciale, car elle détermine notre éternité. Si vous réalisez que le mouvement que vous fréquentez vous égare concernant l’une de ces questions, il est temps de fuir. Votre éternité est en jeu. L’avenir de votre âme en dépend. Plongez-vous plutôt dans la Bible, afin de la lire et de la comprendre telle qu’elle est, et d’y trouver la vérité dont votre âme a besoin.

Pour creuser sur certaines sectes en particulier:

Benjamin Eggen

Benjamin a été pendant plusieurs années responsable du mouvement de jeunes La Rébellution, dans le cadre duquel il a écrit les livres Une vie de défis et Soif de plus ?. Après avoir étudié à l’Institut Biblique de Bruxelles, il est maintenant en formation pastorale dans son Eglise locale à Bruxelles. Vous pouvez le suivre sur sa chaîne YouTube ou son compte Instagram (@beneggen).

Articles pouvant vous intéresser

>