Pourquoi la fête de la Pentecôte est une si bonne nouvelle

La Pentecôte est une fête chrétienne célébrée chaque année 50 jours après Pâques. Alors que Pâques fait référence à la mort et à la résurrection de Jésus, et que l'ascension célèbre la montée de Jésus au ciel, la Pentecôte évoque la venue du Saint-Esprit. C'est aussi un événement majeur du christianisme.

Est-ce que la fête de la Pentecôte n’est qu’une fête parmi les autres de la tradition chrétienne? En quoi la venue du Saint-Esprit est une si bonne nouvelle? Essayons de penser un peu à ce que nous n’aurions pas si le Saint-Esprit n’était pas venu. Cela nous aidera à réaliser à quel point la fête de la Pentecôte est si importante.

Beaucoup de choses auraient pu être mentionnées, mais j’en aborde quatre.

1. Sans le Saint-Esprit, pas de salut

C’est le Saint-Esprit qui produit en nous la nouvelle naissance, nous faisant passer de la mort à la vie (Tite 3.5 ; Jean 3). Sans cette œuvre miraculeuse de l’Esprit à notre conversion, nous resterions morts dans nos péchés, incapables de nous saisir du salut qui nous est offert en Christ.

Le théologien anglais du 17ème siècle John Flavel écrivait:

le pansement le mieux préparé n’a jamais guéri la moindre blessure à moins d’y être appliqué.

John Flavel, Il parlera de Christ, Europresse, 1995, p.9

Oui, l’œuvre de Jésus à la croix est un pansement merveilleux. Par sa vie parfaite, sa mort, et sa résurrection nos péchés peuvent être pardonnés, et nous pouvons être déclarés justes devant Dieu. Cependant, il faut que ce pansement de l’Évangile soit appliqué à nos cœurs. C’est exactement ce que fait le Saint-Esprit. Le Saint-Esprit n’est pas un bonus dans notre vie chrétienne, comme la cerise sur un gâteau. Il est plutôt comme le pâtissier, sans qui le gâteau n’existerait pas!

Cela nous aide à comprendre que le Dieu trinitaire est à l’œuvre pour nous sauver. Le Père, le Fils, et le Saint-Esprit sont tous les trois indispensables pour planifier, accomplir, et appliquer ce salut. Sans le Saint-Esprit donc, il n’y aurait pas de salut. Merci Seigneur pour la venue de ton Esprit à la Pentecôte!

2. Sans le Saint-Esprit, pas de vie chrétienne

Pour vivre en tant que chrétien dans ce monde d’une manière qui plaît à Dieu, nous avons besoin du Saint-Esprit. Le Saint-Esprit en nous ne reste pas inactif. Il produit un fruit qui nous permet de rejeter les œuvres de la chair (cf. Galates 5.19-21), qui sont contraires à ce que Dieu veut, et qui nous permet de vivre d’une manière qui est agréable à Dieu. Nous savons en effet que le fruit de l’Esprit est « l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bienveillance, la foi, la douceur, la maîtrise de soi. » (Galates 5.22)

Nous voulons tous vivre d’une manière digne de l’Evangile, mais cela ne se passera pas sans l’œuvre de l’Esprit en nous. Merci Seigneur pour ton Esprit, venu à la Pentecôte, qui nous aide à vivre la vie chrétienne !

3. Sans le Saint-Esprit, pas de vrai changement

Tout le monde veut le changement aujourd’hui, n’est-ce pas? Les pubs autour de nous nous promettent le changement.

« Mangez ce yaourt, et vous allez devenir mince. »
« Conduisez cette voiture, et votre famille sera heureuse. »
« Mettez ce parfum, et tout le monde va vous aimer »

Et pourtant trop souvent, le changement qui est promis n’est pas celui qui se passe dans nos vies. Mais la venue du Saint-Esprit à la Pentecôte nous apporte le changement véritable:

Nous tous qui, sans voile sur le visage, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés à son image, de gloire en gloire, par l’Esprit du Seigneur.

2 Corinthiens 3.18

En tant que chrétiens nous contemplons la gloire de Dieu en la personne de Jésus: nous voyons la gloire et la beauté de l’Évangile. Et alors que nous contemplons cela, nous sommes transformés, par l’Esprit de Dieu, pour être rendu conformes à l’image que l’on contemple, pour être rendus conformes à Christ. On devient ce que l’on contemple, donc plus l’on sera confrontés à la gloire de Dieu en Jésus, plus l’on sera transformé. Mais cette transformation aura lieu « par l’Esprit du Seigneur ». Il s’agira d’une transformation quotidienne, intérieure, humble, pour grandir dans la sainteté. C’est ce que fait l’Esprit dans la vie du chrétien. C’est ce que la Pentecôte nous apporte. Et c’est ce dont nous avons tant besoin.

4. Sans le Saint-Esprit, impossible de comprendre la Bible

Comme le disait un prédicateur, sans l’Esprit de Dieu le message de la Bible est comme un message crypté à la radio: les paroles sont là, le bruit est là, mais nous ne pouvons rien comprendre.

C’est ce que nous voyons dans 1 Corinthiens 2: il faut l’Esprit de Dieu pour comprendre les choses de Dieu.

En effet, qui parmi les hommes connaît les pensées de l’homme, si ce n’est l’esprit de l’homme qui est en lui? De même, personne ne peut connaître les pensées de Dieu, si ce n’est l’Esprit de Dieu.

1 Corinthiens 2.11

Seul l’Esprit de Dieu peut comprendre les pensées de Dieu, ce qui vient de Dieu. C’est donc grâce à l’Esprit en nous que nous pourrons comprendre les choses de Dieu, y compris sa parole, la Bible, où Dieu s’est révélé.

Nous avons donc besoin de la Pentecôte, de l’Esprit de Dieu en nous, chaque fois que nous ouvrons la Bible. Oui, nous lisons avec notre cerveau, en faisant notre maximum pour comprendre et interpréter correctement ce que Dieu nous a révélé. Mais nous lisons aussi en dépendant totalement de l’Esprit de Dieu en nous pour nous aider à comprendre ce qui est écrit.

L’importance de la Pentecôte

Pour toutes ces raisons, et pour beaucoup d’autres que je n’ai pas mentionnées, la fête de la Pentecôte est très importante. C’est là que nous voyons Dieu, non plus seulement à côté de nous ou avec nous, mais en nous. Jésus dit qu’il est préférable pour nous d’avoir le Saint-Esprit en nous, plutôt que la présence physique de Jésus à nos côtés (Jean 16.7)! Cela veut bien dire que le Saint-Esprit est indispensable pour toute notre vie chrétienne. Cela veut bien dire que la fête de la Pentecôte est si importante.

Pour creuser le sujet, je vous encourage à écouter ce podcast de Florent Varak: Quel est le rôle du Saint-Esprit dans la vie chrétienne?

Benjamin Eggen

Benjamin a été pendant plusieurs années responsable du mouvement de jeunes La Rébellution, dans le cadre duquel il a écrit les livres Une vie de défis et Soif de plus ?. Après avoir étudié à l’Institut Biblique de Bruxelles, il est maintenant en formation pastorale dans son Eglise locale à Bruxelles. Vous pouvez le suivre sur sa chaîne YouTube ou son compte Instagram (@beneggen).

Articles pouvant vous intéresser

>